Le drainage lymphatique 
méthode Dr. E. Vodder

Le drainage lymphatique est connu pour son action anti-inflammatoire au niveau des tissus. Il est utilisé à la fois dans le domaine médical et esthétique.

Le drainage lymphatique soulage les œdèmes, les inflammations, les hématomes ainsi que les ulcères. Il est fortement recommandé pour les problèmes de circulation sanguine et lymphatique.

Celui-ci est également indiqué pour traiter les différents lymphœdèmes, qu'il soit d’origine congénitale, dus à une maladie infectieuse, à un traumatisme ou suite à un cancer. A savoir que les cancers du sein constituent l'origine la plus fréquente d'un lymphoedème secondaire.  ​

Qu’est-ce que le drainage lymphatique manuel ?

Le drainage lymphatique manuel est une technique de massage doux destiné à stimuler la circulation lymphatique et à détoxifier l'organisme tout en renforçant le système immunitaire. Le drainage lymphatique manuel s'effectue avec la paume des mains sur l'ensemble du corps, en suivant le sens de la circulation lymphatique et en variant la pression.

La circulation lymphatique

La lymphe est un liquide incolore qui circule dans les vaisseaux lymphatiques grâce aux contractions pulsées des muscles et des valvules qui fragmentent les vaisseaux lymphatiques en segments, imposant ainsi la direction du flux lymphatique.

 

Comme un système d’évacuation des déchets, elle draine les liquides excédentaires, les toxines et les débris cellulaires. Chez l'être humain, il y a approximativement cinq à six cents lymphonoeuds (ganglions) répartis dans tout le corps avec des amas au niveau de l'aisselle, de l'aine, du cou, du thorax et de l'abdomen permettant ainsi de filtrer la lymphe et d’éliminer les toxines et les débris qu’elle transporte.

Lorsque la circulation de la lymphe est déficiente, le corps peut s'affaiblir et s'intoxiquer, ce qui risque d’entraîner divers problèmes de santé : enflure des membres, vieillissement prématuré, cellulite, jambes lourdes, vergetures, etc.

La charge lymphatique comprend, d'une part la charge hydrique et d'autre part, la charge protéique. Le tout représentant une quantité de lymphe à transporter pour empêcher l'apparition d'un œdème. Outre l'eau et des protéines, la lymphe contient également des graisses, des cellules (lymphocytes, macrophages, cellules tumorales), des déchets (cellules dégradées et des résidus du catabolisme) ainsi que des corps étrangers (bactéries, virus etc...)

Le système vasculaire lymphatique est la seule voie de retour dans le sang des protéines plasmatiques qui ont filtré hors des capillaires. A ces protéines physiologiques qui transitent dans l'espace interstitiel avant d'être transportées par voie lymphatique s'ajoutent des protéines issues de la destruction et reconstruction physiologique des tissus, de la production d'hormones et d'enzymes, de l'endommagement traumatique ou inflammatoire des tissus ou d'autres protéines "toxiques" suite à l'administration d'un vaccin, par piqûre d'insecte ou l'application de pommades, de crèmes, lors d'injection ou encore par tatouage.

Ce transport des protéines d'origine interstitielle, exclusif par le système vasculaire lymphatique, est d'une importance vitale pour l'organisme.

Thérapeute: Evelyne

 

 

 

© 2013 - Ecole de massages Schumacher - Route de Genève 1 - Préverenges - 079 541 86 68