Les Ventouses

Cette technique de soin millénaire dont Hippocrate se servait déjà

Cette technique de soin millénaire dont Hippocrate se servait déjà 400 ans avant J.-C. a été réactualisée et codifiée sous le nom de médecine des ventouses. Elle s’appuie sur trois disciplines médicales: la kinésithérapie, alliée à l'ostéopathie et la médecine chinoise.

Comment ça marche? 
En provoquant par aspiration un afflux sanguin massif (hyperhémie), la ventouse entraîne une décompression au niveau de la zone où elle est posée. La circulation se fait mieux et la décongestion a de fait un effet antalgique. Selon sa localisation, elle va aussi stimuler des points d’acupuncture, et, couplée à une huile ou une crème (anti-inflammatoire, respiratoire), en accroître la pénétration et l’effet.
À chaud, à froid ou scarifiée: trois méthodes
- La ventouse à chaud: c'est la méthode ancestrale la plus efficace et la plus utilisée. Elle consiste à faire le vide d’air à l’aide d’une flamme avant la pose du petit pot de verre.
- La ventouse à froid: le vide d’air se fait avec un système de pompe
- La ventouse scarifiée: on pratique une légère griffure de la peau avant de poser la ventouse à chaud ou à froid. Cette méthode est particulièrement indiquée sur les douleurs inflammatoires et articulaires aigües et les migraines.

 

• Que soignent les ventouses?  

La technique manuelle ne va pas guérir un organe mais soulager la douleur, soit en indication primaire, soit en complément d’un autre traitement. Les indications sont donc nombreuses. Le temps de pose des ventouses est en général de 20 min (lombalgie par exemple) mais ne doit dans certains cas ne jamais dépasser 2min.
Pour quelles principales indications?
Toutes les douleurs mécaniques articulaires comme l’arthrose, le mal de dos (lombalgie, sciatique, lumbago...);
les migraines (temporales, frontales, occipitales);
les pathologies respiratoires (asthme, bronchite chronique...);
les problèmes digestifs (ballonnements, constipation, colopathie...);
les symptômes de la ménopause (bouffées de chaleur, vertiges, insomnies...);
les blessures sportives (entorses, tendinites...)
Pour quels résultats? 
Tout dépend de la pathologie, de son ancienneté et des poussées liées à la saison, mais souvent il y a une réponse positive dès la première séance qui se vérifie dans les 72h. Généralement, 1 à 3 séances, espacées de 10 jours, suffisent.

• Peut-il y avoir des risques? 

Dès lors que les conditions d’hygiène sont respectées et la technique maîtrisée, notamment lors de la pose de ventouses à chaud et scarifiées, pas d’effets secondaires notables à craindre.
Les limites
La présence de varices constitue une localisation clairement contre-indiquée. Et en cas de traitement anticoagulant, la prudence est de mise.
La douleur
Elle s’apparente à la sensation d’un pincement. Autant dire que la pose de ventouses est parfaitement supportable! Elle sera juste plus intense si le praticien l'applique sur une zone cellulitique.
Les marques
Tout comme les coups de soleil, la rapidité de la disparition des suçons dépend de la réceptivité cutanée du patient. Selon les peaux, elles peuvent donc perdurer de 30 minutes... à 15 jours. 

Soit relaxant, sportif, ou dynamisant, mais dans tous les cas il procure d'agréables sensations de détente et remise en forme, tant sur le plan physique que psychologique.

Prestations: 

60 min. CHF 100.-

45 min. CHF  80.-

30 min. CHF  60.- 

 

 

 

© 2013 - Ecole de massages Schumacher - Route de Genève 1 - Préverenges - 079 541 86 68